Photo Obligations d'Etat : comment ça marche ?

Obligations d'Etat : comment ça marche ?

En raison de l'institutionnalisation de leur émission, les obligations d'État sont très peu connues. Pourtant, elles constituent la plus grande part des émissions de titres de dette. Comprendre ce que c'est les obligations d'Etat vous permettra de mieux appréhender leur fonctionnement.

Des titres de dettes publiques

Elles sont classées dans la catégorie des obligations publiques au même titre que celles qui sont émises par les organisations supranationales et les sociétés publiques. Elles se distinguent par la nature de leurs émetteurs qui, en l'espèce, sont les États. À ce jour, les principaux émetteurs de ces titres sont des pays tels que les USA, la France, le Japon, la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Il convient tout de même de préciser que plusieurs États peuvent se réunir pour émettre ces titres.

Plus simplement, les obligations d'État sont des titres de dettes publiques. Elles sont utilisées comme moyen par l'État pour financer certains projets de développement national. À ce titre, elles sont considérées comme très sûres étant donné qu'un État est un emprunteur crédible.

C'est pour cette raison que ces obligations profitent généralement des meilleures notations sur l'échelle de rating des plus grandes agences. En d'autres termes, le retour sur investissement est garanti.

Par contre, les obligations bien notées sont souvent à très faible rendement étant sûrs, les taux des cotations sont pour le moins très faibles.

Il faut aussi retenir que ces titres ont une maturation plus ou moins longue pouvant aller jusqu'à plusieurs décennies.

Obligations d'Etat et marché obligataire primaire

Les deux notions sont intrinsèquement liées, puisque les obligations d'État sont essentiellement émises sur le marché primaire, tout comme les autres obligations publiques. C'est d'ailleurs pour cette raison que ce marché est appelé le marché des émissions obligataires.

Trois principaux interlocuteurs interviennent sur ce marché :

Les États qui sont les principaux acteurs ;

Les agences de gestion de la dette publique qui se chargent des émissions des titres de dettes publiques ;

Les grands investisseurs institutionnels qui sont généralement les banques et quelques fois des sociétés de bourses.

Les titres de dettes publiques sont placés par les agences de gestion de dette publique interlocuteurs en adjudication pour être achetés par les seconds interlocuteurs. Les banques se chargent donc d'acheter des lots de titres d'État à des tarifs prédéfinis.

Outre les adjudications, les obligations d'État peuvent également être affectées à des banques d'affaires qui procèdent à des placements. Ceux-ci prennent, dans ce cas, la forme de constitution de livres qui sont adressés à des investisseurs professionnels.

L'acquisition d'obligations d'État par les particuliers

Au regard de tout ce qui précède, on retient que les obligations d'État ne font intervenir que les grands investisseurs institutionnels comme interlocuteurs. Aussi, si vous êtes un particulier et que vous souhaitez investir dansn des obligations d'État, vous devriez forcément passe des investisseurs professionnels comme Sunny AM une fois que les obligations auront intégré le marché secondaire.

Par ailleurs, si vous envisagez d'être un interlocuteur direct, Sunny AM pourra vous conseiller quant à la procédure adéquate. Il se fait que, dans des cas exceptionnels, certaines obligations d'Etat sont adressées à des investisseurs particuliers sous certaines conditions. En l'espèce, les interlocuteurs sont totalement différents et la maturation n'excède pas 8 ans.